Je vous présente ma deuxième version de la robe LORA du magazine la Maison Victor. Celle-ci est réalisée dans un lainage fin et elle est doublée.

Je suis vraiment satisfaite de cette cousette qui n’a à mes yeux que très peu de défauts. Il faut dire que j’y ai passé un sacré nombre d’heures sur ce projet. Au moins 3 heures consacrées à l’ajustement du patron et à la découpe, 6 bonnes heures consacrées à la couture et se rajoute à cela les mêmes étapes pour la réalisation de la doublure (le patron n’est pas fourni) … Bref autant dire qu’elle avait plutôt intérêt à être réussie !

Lors de la confection de cette robe j’ai vraiment pris mon temps, je n’étais pas dans la précipitation (et parfois dans l’énervement) et je pense que le résultat n’en est que meilleur grâce à ça. Je commence à vraiment apprécier chaque étape dans la couture, y compris le patronage et la découpe ; des étapes qui si bien réalisées, font gagner un temps fou ! Grâce à ces ajustements réalisés en amont je n’ai pas eu à reprendre la robe !

Malgré que le patron de la robe Lora n’en proposait pas, j’ai choisi de réaliser une doublure afin d’avoir un rendu intérieur digne de ce nom. Je ne suis absolument pas fan des rentrés de coutures apparents, même s’ils sont invisibles de l’extérieur c’est une finition à laquelle j’accorde de l’importance. Maintenant que je commence à avoir bien compris (même s’il y a toujours des cas où ça se complique) le procédé du « retournement », ça devient « presque » logique !

Je trouvais la robe un petit peu trop classique pour moi, j’ai donc réalisé une ceinture (en prenant plus ou moins exemple sur une que j’avais déjà). Je n’insiste pas trop dessus, car si de loin elle fait illusion et apporte un plus à la robe, de près les finitions ne sont pas au top. Le modèle reste à retravailler !

robe lora la maison victor

robe lora la maison victor

robe lora la maison victor

Modifications apportées :

  • Jupe raccourcie

  • Manches raccourcies

  • Le haut taillé en 38 et ajustement sur les lignes du patron pour arriver à un 34 sur la jupe (au niveau des hanches)

  • Décolleté en V

  • Pose d’une doublure

  • Réalisation d’une ceinture

Pour information j’ai aussi investi pour moins de 5€ dans un pied à fermeture éclair invisible adaptable sur ma Silvercrest. Ce petit objet est FORMIDABLE et n’a pas été inventé pour rien ! On trouve pas mal de tutoriels expliquant comment monter une fermeture éclair invisible sans pied spécial, j’ai testé, plusieurs fois, mais à aucun moment le résultat ne s’est approché de celui-ci !

Vous ne verrez pas la première version de la robe Lora, puisque celle-ci ne me satisfait pas assez pour la porter et vous la présenter. (Elle est trop moulante et trop courte, une jolie robe pour sortir le soir mais pas à mon goût pour aller travailler au bureau !)

Et vous avez-vous cousu ce modèle du magazine la Maison Victor ?

Fournitures :

  • Lainage fin : Tissu Télor (49)

  • Doublure antistatique : Mondial tissus

  • Patron Lora : Magazine la maison Victor

Les articles qui pourraient vous plaire :